Les risques financiers et économiques font partie de la réalité quotidienne des entreprises, quelle que soit l’industrie. Peu importe la taille de l’organisation, les chefs d’entreprise doivent consacrer du temps à planifier la stratégie financière et des objectifs stratégiques, à mettre en place une structure financière optimale et à analyser le marché, la concurrence et les tendances futures afin d’assurer une croissance durable.

La gestion des risques fait partie intégrante d’une bonne stratégie d’affaires pour une entreprise, et est la clé pour atteindre vos objectifs stratégiques!

 

Qu’est-ce que le risque financier?

Le risque financier fait référence à la possible perte d’argent ou à l’incertitude concernant la performance d’un investissement. Les risques financiers ou d’insolvabilité sont généralement dû à l’instabilité des marchés financiers et du crédit ou à l’incapacité de respecter ses obligations financières.

Le risque financier désigne le risque associé à toute forme de financement. Le risque peut être compris comme un retour sur investissement nul ou comme un bénéfice inférieur à ce qui était attendu.

Pourquoi consacrer du temps à la gestion des risques?

Les avantages d’adopter un processus de gestion des risques financiers sont multiples! Certaines entreprises développent une expertise interne alors que d’autres prennent avantages d’experts comme Cofinia pour la gestion des risques financiers en entreprise.

Une bonne mitigation des risques:

  • Votre prise de décision s’améliorera et vous serez mieux à même de planifier et d’établir des priorités.
  • Aide à allouer votre argent et vos ressources plus efficacement;
  • Contribue à l’élaboration de plans efficaces de gestion et à réduire les risques associés à certains changements ou événements;
  • Augmentation considérable des chances que votre projet soit achevé dans les délais et dans le budget impartis;

 

Quels sont les types de risques financiers?

1. Risque de crédit/contrepartie

Le risque de crédit représente la possibilité de subir des pertes financières lorsque l’une des parties d’un contrat financier ne respecte pas ses obligations de paiement. La rupture du contrat est généralement causée par la diminution de la solvabilité des emprunteurs. Cependant, elle peut également être liée à une faillite, des pertes, des problèmes de liquidité ou même un manque de volonté de payer. Ce type de risque est généralement associé aux institutions bancaires, mais il se produit également dans les entreprises. Par exemple, lorsqu’une entreprise fait une vente à terme et que le client ne paye pas les montants convenus.

2. Risque de liquidité

Le risque de liquidité survient lorsque l’une des parties d’un contrat financier dispose d’actifs, mais n’a pas suffisamment de liquidité pour respecter ses obligations financières. L’une des causes possibles est une mauvaise gestion des flux de trésorerie. Si une entreprise n’est pas dans la mesure de vendre ses actifs, qu’elle a des pertes régulières ou qu’elle ne peut pas couvrir ses dettes, elle pourrait se retrouver en situation d’illiquidité.

L’équipe Cofinia a développé un outil de gestion des liquidités afin d’aider nos clients à optimiser leur processus de gestion et leur politique de gestion. Vous la trouverez dans la section ‘’outils gratuits’’ sur notre site web (Cofinia outils gratuits)

3. Risque de marché

Ce type de risque est lié aux marchés financiers. Il existe quatre types de risques de marché:

Risque de taux

Le risque de taux est associé à la hausse ou à la baisse des taux d’intérêt à un moment inopportun. Par exemple, si vous avez une hypothèque et que votre taux d’intérêt augmente, le montant de votre mensualité sera plus élevé ou vous aurez plus de mensualités à payer.

Risque de change

Le risque de change est associé à la fluctuation du taux de change. Un investissement pourrait perdre de la valeur suite à une fluctuation négative.

Risque actions

Le risque actions (ou risque sur actions) fait référence à la possibilité de perdre du capital entre le moment de l’achat d’un actif et sa revente.

Risque sur matières premières

Comme son nom l’indique, le risque de matières premières fait référence à l’évolution du prix des matières premières suite à des changements politiques ou réglementaires. Les entreprises du secteur de l’énergie ainsi que celles impliquées dans la transformation ou la production de matières premières sont particulièrement affectées par ce risque.

4. Risque opérationnel

Les risques opérationnels surviennent lorsqu’un évènement imprévisible entraîne des pertes pour une entreprise. Ce type de risque est lié à des erreurs technologiques, des erreurs humaines, des processus internes défectueux ou des évènements externes (fraude, catastrophes, etc.). Les risques opérationnels font référence aux risques associé aux carences ou aux défaillances dans les processus et ressources des activités quotidiennes d’une organisation. C’est un risque inhérent aux activités d’une entreprise, mais il peut être géré.

 

Conseils pour améliorer la gestion des risques financiers en entreprise

1. Identifier les risques potentiels

La gestion des risques commence par l’identification des risques et une analyse en profondeur des risques financiers qui pourraient affecter votre entreprise. Vous pouvez commencer par analyser le bilan de l’entreprise afin d’obtenir un aperçu de votre liquidité, de vos dettes, du risque de taux d’intérêt, du risque de la volatilité des prix des matières premières, etc. Vous devriez également examiner l’état des résultats et l’état des flux de trésorerie afin de savoir comment vos résultats fluctuent au fil du temps.

2. Calculer le retour sur investissement (RSI)

Évaluer votre retour sur investissement vous permet d’obtenir des informations précieuses sur votre activité et votre gestion financière. Cette stratégie minimise vos risques financiers puisqu’elle vous permet d’analyser le niveau de risque lié à chaque investissement et donc de prendre des décisions comportant moins de risque.

3. Réaliser la modélisation financière de votre activité

La mise en place d’une modélisation financière permet de prévoir la performance financière d’une entreprise ainsi que l’évolution de ses états financiers. Les prévisions se basent sur des réelles et prennent en compte différentes hypothèses et différents scénarios afin de dresser un portrait réaliste. Elle permet aux entreprises de prendre des décisions informées. (Article Cofinia modèle financier)

4. Diversifier vos risques

La diversification financière est une stratégie qui consiste à investir dans différentes classes d’actifs. Les entreprises devraient avoir un portefeuille diversifié afin de réduire les risques financiers et économiques. Les organisations devraient investir dans des actifs à haut risque et à faible risque pour prendre des risques stratégiques.

5. Consulter un expert en finance

Cofinia se spécialise dans l’optimisation financière pour les petites et moyennes entreprises. Nos services incluent la création de projections financières, la réalisation de modélisation financière, l’évaluation des opérations financières et des projets d’investissement ainsi que l’analyse de la rentabilité de vos produits et services. N’hésitez pas à nous contacter en matière de gestion si vous avez des questions sur la gestion des risques financiers en entreprise ou si vous souhaitez obtenir une évaluation gratuite!

 

Quels sont les risques associés au marché lui-même?

Risque financier lié aux changements de taux d’intérêts

Il s’agit d’une catégorie de prédicteurs de la manière dont les entreprises dont les activités sont étroitement liées à la situation fiscale seront affectées à l’avenir par une hausse ou une baisse des taux d’intérêt. Elle touche plus particulièrement les entreprises dont les activités sont étroitement liées à la situation financière d’un pays.

Risque financier lié au taux de change

Plusieurs compagnies font affaire avec différentes compagnies à travers le monde, que ce soit pour leur approvisionnement ou pour vendre leurs produits. Ces compagnies ont toujours un risque lié à la variation des taux de change: un hausse du taux de change peut être bénéfique, mais également augmenter les coûts d’une entreprise de façon significative. Il est impossible de contrôler ce risque, dont une bonne gestion est nécessaire pour ne pas se retrouver pris au dépourvu.

Risque financier lié à la chaine d’approvisionnement

Ce risque touche les entreprises dont l’activité principale tourne autour de la production et de la transformation,  que ce soit des matières premières ou la fabrication de produits. Dans le secteur automobile, par exemple, la production de pièces détachées nécessaires à l’assemblage du véhicule complet peut être coûteuse. Il est possible qu’il y at un manque ou des problèmes d’approvisionnement, ce qui cause des difficultés financières pour les entreprises affectées.